mardi 11 juillet 2017

Tag PKJ- Le bac



La plupart des examens sont finis, quelques uns (comme moi)ont les derniers résultats ... alors il n'est surement pas trop tard pour vous partager le Tag de PKJ, spécialement pour occasion ! 


Français: citer un livre d'un auteur français dont vous avez apprécié la plume.

  • Le livre de Perle de TImothée de Fombelle.



Mathématiques: citer un livre dont la couverture évoque les maths.
  • Les 100 de Kass Morgan. J'avoue que je triche un peu, mais il y a un chiffre c'est le principal ! 

Anglais: citer un livre dont le titre est en anglais (mais le contenu en français).
  • Everything Everything de Nicola Yoon et Carry On de rainbow Rowell

Histoire: citer un livre dont l'intrigue se déroule dans un passé lointain.
  • Le Monde de Narnia -  C.S. Lewis

Géographie: citer un livre dont l'histoire se déroule dans un endroit que vous savez placer sur une carte.
  • Marjane de Marie Pavlenko : L'histoire se déroule à Paris ( c'est facile mais pourquoi pas ! ) 
  • Divergente - Veronica Roth : Cela se passe à Chicago

Philosophie: citer un livre qui vous a fait réfléchir.
  • A comme aujourd'hui de David Levithan, un énorme coup de coeur. 

Physique/chimie: citer un livre avec un personnage geek.
  • Eleanor and Park de Rainbow Rowell

Economie: citer un livre dans lequel le héros exerce une activité professionnelle.
  • Journal d'un Vampire en Pyjama de Mathias Malzieu,  certainement un des mes plus grand coup de coeur de 2016. 

Sciences: citer un livre où les lettres SCIEN sont présentes dans le titre.
  • La Sélection de Kiera Cass

LV2: citer un livre écrit ni en Français, ni en Anglais.
  • Le parfum de P. Suskind ( Das Parfum en Allemand) 

Sport: citer un livre dans lequel le héros fait de la course à pied/du running.
  • Le coeur du pélican de Cécile Coulon 

lundi 26 juin 2017

Everything Everything -Nicola Yoon







Auteur: Nicola Yoon
Edition: Bayard jeunesse
Genre: Romance - Young Adult
Année de parution: 2016

Résumé:

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon avis: 

Au premier abord, everything everything promet une histoire touchante et émouvante. 

Madeline ne connait pas le monde extérieur qui pourrait lui être fatal. Elle ne connait que son monde à elle, sa bulle, avec sa mère, son infirmière et ses livres qu'elle à déjà lu et relu. 
J'ai apprécié son personnage. Madeline est touchante, simple. Elle réussit à nous émouvoir sans que l'histoire tombe dans le mélodramatique exagéré.  Elle représente le genre de personne qui nous donne envie d'être amie avec elle. On s'attache très rapidement à elle.


J'ai adoré Olly, qui est tout aussi attachant que Madeline. C'est une bouffée d'air frais, autant dans la vie de Madeline que dans notre lecture. Il devient synonyme de première fois et de renouveau pour elle. Olly, c'est un peu le garçon parfait: gentil, attentionné, gentleman, sans ressembler à un cliché préconçu. 
Même si j'ai adoré leur relation et le développement de celle-ci, j'ai un peu regretté la rapidité de l’enchaînement des choses. 

Everything Everything, c'est un mélange entre une histoire et une histoire d'amour douce et entraînante et des sujets plus sombres, moins ornés.  Si j'ai beaucoup apprécié l'équilibre entre les deux, j'aurais voulu que ce soit plus profondément développé. J'ai trouvé qu'il manquait plusieurs pages, chapitres. La romance autant que l'intrigue annexe aurait mérité d'être moins survolé. 


En bref, un lecture agréable, qui m'a fait passer un bon moment.

mercredi 24 mai 2017

Phobos - Victor Dixens



Auteur: Victor Dixen
Edition: Collection R (robert laffont) 
Genre: Science-fiction - romance
Année de parution: 2015


Mon avis:

Phobos, c'est LE livre qui fait un carton et dont tout le monde parle. Et comme je suis toujours un peu à la traîne, forcement je ne m'y suis intéressée que très récemment. Je me suis laissé embarquer dans ma lecture sans trop savoir ce que j'en attendais, en faisant simplement confiance à tous les avis élogieux que j'avais pu voir.

J'ai énormément apprécié l'univers que Victor Dixen a créé autour de cette histoire. Tout est là, dans les moindres détails. Il s'agit d'un monde qui s'apparente grandement au nôtre, dans lequel on s'identifie plus qu'aisément. Pourtant, il y a tous ces petits détails qui le rendent assez fantastique, nouveau et différent pour qu'il nous fasse rêver.

On est immédiatement embarqué dans l'histoire. On se retrouve aussi perdu que les personnages, partageant leurs joies comme leurs doutes. On s'attache d'ailleurs rapidement à eux. Ils tous si différents qu'il n'est pas très compliqué de se reconnaître dans plusieurs d'entre eux.  Il n'y a que peu de personnage qui n'ont pas réussi à me toucher. J'ai réussi à apprécier chacun d'entre eux, certains un peu moins, c'est vrai. C'est en soi une grande réussite au vu du nombre de personnages.

J'ai particulièrement aimé le personnage de Léonor. Il s'agit du personnage central, les autres gravitent tous autour d'elle.  C'est un personnage tout en relief, qui dévoile plusieurs facettes au fur et à mesure des pages.
Les changements de narrations et d'espaces lorsque l'histoire se centre sur d'autre personnages, hors du vaisseau, sont également un gros point fort de ce livre. Cela permet d’aérer l'histoire et d'éviter les longs passages où l'on pourrait s'ennuyer.

On entre très vite dans l'histoire et il devient alors difficile d'en sortir.  Le livre est rempli de suspens, de rebondissement et de coups de théâtre qui nous abasourdissent tout autant que les personnages.

Après un premier tome aussi prometteur, je n'ai pas eu d'autre choix que de me précipiter sur le tome deux dès que possible. J'étais curieuse de voir s'il était aussi bon que le premier. Je ne fus pas déçue : on y trouve un peu moins de ces coups de théâtre, mais l'action reste très présente et surprenante. On découvre un autre univers que le vaisseau, avec de nouveaux mystères et d'autres questionnement.

Les deux premiers tomes de la série furent de très, très (...) très bonnes lectures ! Je me suis laissée attraper par l'univers et l'histoire sans regret.

lundi 17 avril 2017

Update lecture #1

Update lecture - Décembre 2016 / janvier 2017

La fille de la nuit - Laura Gallego Garcia 

Une bonne lecture, plutôt agréable. 
Il s'agit d'une histoire de vampire qui ne révolutionne pas le genre mais qui se lit sans aucun problème. Les personnages sont plutôt attachants, particulierement Max et le fait que l'histoire soit racontée de son point de vue donne une certaine singularité à l'histoire. 
Une bonne lecture pour l'hiver avec son ambiance sombre et froide. 


Le Misanthrope - Molière

Une lecture obligatoire pour les cours, que je n'ai vraiment pas appréciée. 
Toutefois sa représentation à la Comédie Française m'a beaucoup plus plu.

Je t'ai rêvé - Francesca Zappia [Relecture]

Ma première lecture avait été un grand coup de cœur. 
J'ai eu envie de me replonger dans cet univers à la fois réconfortant et si déconcertant.
C'était très intéressante de relire cette histoire avec un autre point de vue, en connaissant la fin, ce qui apporte une vision totalement différente des événements. 

Quelques minutes après minuit - Patrick Ness
Une lecture touchante et bouleversante.
Une belle métaphore qui a su me faire monter les larmes aux yeux. Je me suis attachée aux personnages, j'ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter. L'un de mes coups de cœur de l'année!  

vendredi 16 décembre 2016

Le ciel est la limite - Anne Lanoë

Auteur: Anne Lanoë

Editions: Fleurus

Genre: Jeunesse - ados

Année de parution: 2016


<< Je deviens con. Violent. Toute cette haine vient de mon silence. De cette incapacité que j'ai désormais à exprimer ce que je ressens. Je tourne en rond, je le vois bien >>


Mon avis:

Le ciel est la limite est un livre qui nous fait voyager. Un aller direct pour le Brésil.

D’accord, je plaide coupable, j'ai craqué pour ce livre grâce à la couverture. Et puis, quand j'ai chercher à en connaître un peu plus, avec la quatrième de couverture qui n'est composée que d'un extrait du roman, j'ai commencé à être vraiment intriguée. J'ai longuement hésité en le découvrant sur les stands du Livre sur la place (Nancy), je suis revenue le lendemain, je suis passée plusieurs fois devant et au moment de partir, je me suis dit que je ne pouvais pas le laisser là.
Et j'ai tellement bien fait de craquer !

Le ciel est la limite, c'est l'histoire de Samuel, un adolescent de 16 ans qu'on envoie au Brésil chez un ami de son grand-père, sans prendre la peine de lui laisser le choix. Samuel ne parle pas, il ne parle plus depuis le décès de sa mère. Il n'a plus de relation avec les autres, il est complètement renfermé sur lui même.
Pour essayer de lui faire reprendre goût à la vie, sa famille l'envoie donc dans les favelas pour participer à un projet de création de jardin.
La- bas, Samuel découvre qu'il n'est pas le seul a participer au projet : Kader, Alan, Sophie, Cécile, Peter, Louisa, chacun venant d'horizons différents et chacun portant leurs propres souffrances sur les épaules. Et puis il y a Céu, la nièce d'Hélios, le brésilien francophone qui les accueille.

Samuel va être confronté a lui même. Au autres, aussi. Il va devoir faire face à ses propres démons, aux sentiments qu'il ressent pour la joyeuse Céu, à sa culpabilité.

Je ne pense pas me tromper en qualifiant le voyage de Samuel de voyage initiatique. Au fil des pages, on voit Samuel changer, évoluer. Ce voyage pour lui et ceux qui l'entoure, c'est une prise de conscience.
J'ai beaucoup aimé la relation entre Samuel et son frère, Isaac, qui évolue grâce aux mails qu'ils échangent durant cet été, renouant le contact perdu depuis le drame.

Je me suis beaucoup attachée à Samuel. Même si parfois certains de ces choix et son comportement m'ont un peu agacée et déconcertée, je l'ai trouvé très attachant, juste, émouvant et surtout vrai. Il s'agit d'un personnage très réaliste qui traverse les tourments adolescents, auxquels s'ajoute ce drame familiale.
Je regrette toutefois que le passé des autres personnages n'ait pas été plus approfondis. Les personnages en eux même sont assez bien développés dans le roman, certains plus que d'autres mais ils ont chacun leur moment de gloire. Pourtant j'aurais voulu en apprendre plus sur eux, ils ont un peu effacés au niveau de leur passé et bien que cela nous permette de nous concentrer sur Samuel, cela aurait pu être intéressant d'en savoir un peu plus.

Ce livre est rempli d'espoir. Chacun des personnages luttent pour s'en sortir, pour rester à la surface. Ce livre donne une très belle vision de la famille, des liens qui les unissent. Il parle de l'adolescence avec des mots très justes. J'ai adoré me plonger dans cette culture inconnue, suivre les personnages dans un pays que je ne connais pas, avec un langue qui m'est inconnue.

Plusieurs fois durant ma lecture, j'ai senti mon cœur se serrer. Mais je l'ai refermé avec un sourire aux lèvres.  

Coup de Cœur

samedi 5 novembre 2016

Autumn Book Tag



L'automne... Les feuilles mortes, les jolies couleurs, de nombreuses tasses de thé et de chocolat 
chaud .... Et surtout beaucoup de livre ! 


1- Une couverture qui vous fait penser à l'automne ? 

J'ai laissé mon cœur dans les brumes d’Édimbourg de Carolina Lanzano



2- Un livre parfait pour lire au coin du feu ? 

Minuit! 12 histoires d'amour à Noël ( anthologie de Stéphanie Perkins) 
Un recueil de 12 nouvelles écrites par 12 auteurs, parmi lesquels Rainbow Rowell, Gayle Forman ou encore David Levithan.  

3- Un livre que tu utiliserais pour allumer... ce feu ? 

Question un peu extrême mais mon choix se porte sur Bel-ami de Maupassant. Le fait de l'avoir étudié en long et en large pendant près de 2 mois pour les cours ne joue pas en sa faveur.

4- Une couverture avec du brun comme couleur principale ou des feuilles

Grimms Manga par Key Ishiyama ( Pika Editions) 

Les contes des frères Grimm revisités à la sauce manga !



5- Comme après un long rhume, un livre que vous êtes content d'avoir terminé. 

Candide ( ou l'optimisme) de Voltaire. Encore une fois, les cours ont joué un grand rôle ! 


6-Un film/ série que aimez regarder encore et encore quand le froid revient. 

L'étrange Noël de MR Jack ( Tim Burton) . Certainement mon film préféré de la période Automne- Hiver ! 

7-Une couverture qui vous rappelle l'automne

L'élite ( tome 2  de la saga de Kiera Cass: La Sélection




8- Une série de livre à commencer cette automne
/ / / 

9-Un livre qui vous a fait voyager 

Love Letters To The Dead de Avav Dellaira, Un voyage de l'esprit plus qu'un voyage physique.

dimanche 23 octobre 2016

La 5eme vague -Rick Yancey




Auteur: Rick Yancey
Éditions: Robert Laffont / Collection R
Genre: Dystopie /  Young Adult
Année de parution: 2013
Nombre de page:  595



Résumé:

1ere Vague: Extinction des feux.
2eme Vague: Déferlante.
3eme Vague: Pandémie
4eme Vague: Silence

À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

<<  La question n'est pas de savoir pour combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps. >>

<<La cruauté n'est pas un trait de caractère. C'est une habitude. >>


Mon avis:

Après en avoir entendu les louanges à plusieurs reprises; j'ai fini par me lancer dans la 5e Vague. J'ai cédé à la tentation lorsqu'il s'est mis à m'appeler depuis les rayons de la librairie !
J'ai tout de suite été happée par l'histoire. Les événements s’enchaînent très rapidement; et ce dès le début de l'histoire. Toutefois ce rythme rapide n'a pas été gênant, bien au contraire: Je ne me suis pas ennuyée une seule fois pendant ma lecture! Et pour être honnête, je redoutais vraiment l'ennui en voyant les 595 pages du bouquin...
Au fil des pages on apprends ce qui est arrivé à l'humanité, à la Terre, quelles ont été les différentes vagues,...
Personnellement, j'ai trouvé que chaque information était donnée au bon moment.
J'ai plutôt apprécié le personnage de Cassie. Je l'ai trouvé vraiment bien développée. On la voit évoluer au fur et à mesure; l'aspect émotionnel a bien été approfondis. Evan m'a également beaucoup plu, pour les mêmes raisons mais aussi pour son côté mystérieux. J'ai trouvé qu'ils étaient tous les deux des personnages très complets et réalistes.

Sans pour autant que cela soit très explicite; ce livre nous invite à réfléchir sur la condition humaine et la nature de l'Homme.

J'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture; et je suis contente de m'être laissé tenter par tous les bons avis que j'ai lu/ entendu !



Coup de Cœur !